A quoi sert un site web paroissial?

Des échanges de vues ont eu lieu récemment au sein de l’association de webmestres chrétiens Eklesia.net sur l’utilité ou non d’un site web pour une paroisse.

D’un côté il est clair que, si ce site n’a que des informations pratiquement invariables les membres de la communauté n’auront guère de raison d’y venir. Il serait intéressant d’ailleurs de savoir s’il existe des groupes locaux (non chrétiens), genre association ou autre, dont les membres se rencontrent physiquement et qui ont en plus un site web actif pour s’informer et discuter; ou bien si en quelque sorte les sites web servent surtout à relier des gens qui n’ont pas de liens par ailleurs!

Par contre un certain nombre d’objectifs demeurent pour un site paroissial:

- D’abord, pour les nouveaux arrivants dans la commune, leur permettre de disposer des informations minimum sur l’endroit où prendre contact, pour les catéchismes etc. Et de même, pour les non-pratiquants habituels qui veulent préparer un mariage, etc.

- Ensuite, si l’église est intéressante du point de vue artistique, donner ses heures d’ouverture, et proposer une réflexion associant culture et foi: il y a là un énorme travail possible, pour permettre aux pierres, vitraux, etc. de témoigner de la foi de ceux qui ont réalisé ces édifices!

- Et enfin, profiter de ce contact que les visiteurs occasionnels du site ont avec l’Eglise pour leur proposer des liens vers des sites où ils trouveront une pâture intellectuelle et spirituelle: Port Saint Nicolas, Cathonet, le Cybercuré, le Portail du mariage et du couple, la Maison Arc en Ciel, etc.

Une participante de cet échange ajoute: “Le site doit témoigner d’une communauté qui vit, avec des photos récentes”. Et surtout il doit y avoir “quelques lignes fraternelles et accueillantes quand il s’agit de ‘demander le baptême de son enfant’ ou ’se marier à l’Eglise’, et pas des pages qui commencent par ‘il faut impérativement contacter le curé un an avant la date prévue du mariage’ ou ‘ne peuvent se marier à l’Eglise que des personnes qui n’ont pas déjà été mariées religieusement’…

Post scriptum: l’utilisation de ce billet (reproduction tel quel ou modifié) est libre et encouragée!

PS 2: - Un article complémentaire, “Dix questions avant de créer un site chrétien“, figure sur le site d’Eklesia.net.

( http://web.archive.org/web/20080407094753
/http://www.eklesia.net/spip.php?article139)

- Voir aussi, sur le site “Choisis d’aimer”, le texte Sites web chrétiens: quelques réflexions

En lisant le blog de Patrice de Plunkett je me dis qu’il est bon aussi que les sites paroissiaux donnent des liens vers les événements d’actualité, tels que par exemple le “Da Vinci Code”.