Utiliser les flux RSS

En complément des textes que j’ai déjà consacrés à ce sujet, et dont on trouvera la liste à la fin de ce billet, voici quelques précisions pour les personnes qui essaient de se mettre au RSS et éventuellement n’y arrivent pas!

Tout d’abord une page rss ou xml n’est pas faite pour être ouverte par un navigateur web! C’est un fichier d’une autre nature. Donc si vous essayez d’ouvrir une page telle que “http://www.ladoc.org/ladoc.xml” avec un navigateur web, cela ne donnera en général rien d’utilisable! Ce genre d’URL est fait pour être lu autrement…

Il y a trois façons d’utiliser un “flux” RSS (désigné par une URL telle que ladoc.xml, ou bien encore d’autres extensions telles que .rss etc.):
- soit d’utiliser un lecteur spécialisé, donc un logiciel autre que votre navigateur web: c’est de loin la solution beaucoup la plus appropriée, j’y reviendrai un peu plus loin.
- soit d’utiliser un site permettant de créer votre “page personnelle”, par exemple Netvibes, et d’y créer des “pavés” d’information (”widgets”).
- soit d’utiliser le navigateur web, s’il le permet, en créant des signets.

Une liste de logiciels spécialisés figure sur cette page dans l’encadré à droite. Thunderbird est un logiciel de courrier qui a un module RSS. Autre logiciel RSS pour PC non signalé par l’AFP: FeedReader (en français). Quelques uns de ces logiciels sont en anglais; certains sont payants d’autres gratuits. Thunderbird (pour PC ou pour Mac) est un peu moins commode qu’un vrai lecteur RSS.

Si, plutôt que d’utiliser un de ces logiciels, vous voulez vous contenter de votre navigateur web, voici le mode d’emploi dans le cas de Firefox (je ne suis pas sûr qu’Internet Explorer ait cette fonction):
Lorsque vous vous trouvez sur un site pour lequel un flux RSS existe, il apparaît - si le site a été conçu correctement - un petit logo, orange dans le cas de Firefox, qui se trouve dans la même “barre de navigation” que l’URL que vous avez tapé, mais à droite (dans les vieilles versions de Firefox c’était en bas à droite de la page web).
Cliquer (clic normal) sur ce logo (qui représente plus ou moins des ondes).
Un menu apparaît qui vous permet d’ajouter un signet, soit dans la “barre personnelle” (barre que l’on peut faire apparaître ou non juste en dessous de la barre de navigation), soit dans les marque pages (que l’on peut faire apparaître comme une colonne de gauche dans le navigateur).
Si vous choisissez la barre personnelle, les différentes informations venant du flux RSS apparaîtront comme un menu déroulant; c’est peu pratique, car il faut cliquer séparément pour chaque site, et on n’a aucune autre information que le titre. Si vous choisissez de le mettre dans le marque pages, le flux RSS apparaîtra comme une ligne précédée d’un triangle dans la colonne de gauche du navigateur; en cliquant sur le triangle vous ferez apparaître les différentes informations du flux, et un clic sur une ligne fera apparaître la page web correspondante.

Un lecteur RSS spécialisé a le gros avantage de vous permettre de voir d’un seul coup d’oeil, parmi les sites dont vous voulez suivre les nouveautés (journaux, sites spécialisés dans toutes sortes de domaines,…), lesquels ont des nouveautés, et de circuler d’une nouveauté à l’autre d’un simple appui sur les flèches du clavier: pour chaque site il apparaît alors la liste des nouveautés, et si vous en choisissez une (flèche droite puis éventuellement flèche bas) un résumé apparaît dans la troisième partie de la fenêtre.

Voir à ce sujet:
A quoi ressemble un lecteur spécialisé
Thunderbird…
Pourquoi utiliser le RSS