Citations aléatoires

Je viens de mettre en place sur la page d’accueil du site philippe-lestang.com des citations aléatoires, qui se modifient chaque fois que l’on rafraîchit la page.

Le principe est de placer le code suivant dans une page html, nommée avec une extension php bien-sûr.
(le code php ci-après est à “dé-commenter”, enlever le /* pour l’utiliser).

/*< ?php
$texte[0] = "Mon premier Texte";
$texte[1] = "Mon deuxième Texte";
$texte[2] = "Mon troisième Texte";
$nb = count($texte);
// On compte le nombre de textes
// Puis on choisit un des textes grâce à la fonction aléatoire (choisit un nombre entre 0 et $nb-1 = 2)
$choix_texte = rand(0, $nb-1);
// Maintenant plus qu'à l'afficher :
echo "", $texte[$choix_texte], "";
?>

Les guillemets dans la dernière ligne permettent de mettre du code html; par exemple le nom d’une “div”.

A noter que les chiffres 1,2 et 3 dans les crochets ne sont pas nécessaires: php les ajoute lors de l’exécution.

En pratique, plutôt que de mettre les textes dans la page comme ci-dessus, je les ai placés dans un fichier php qui a l’allure suivante:

/*< ?php
$texte[] = "Mon premier Texte";
$texte[] = "Mon deuxième Texte";
$texte[] = "Mon troisième Texte";
?>

Le nombre de lignes est bien évidemment supérieur à trois. Les accents sont remplacés par leur représentation html - encore que si on sait bien gérer les types de documents et le transfert ftp, ce ne devrait plus être nécessaire.

Ce fichier est intégré dans la page php par un include, de sorte que dans le premier code ci-dessus, à la place des 3 $texte, on a une simple ligne
/* include ‘texte.php’;

En pratique j’accumule les citations dans un fichier texte, puis j’utilise un programme que j’ai créé avec “Revolution” pour produire simultanément, dans 3 champs que je n’ai plus qu’à copier:
- le code php pour le fichier à inclure;
- le code html pour la page du site “construire-ensemble” où la liste complète des citations apparaît;
- le code xml pour la page contenant le flux RSS correspondant.

Une dernière remarque: une des règles de base d’une bonne méthodologie informatique est de séparer les données et les programmes, ce qui n’est pas fait ci-dessus. Mais je n’ai pas voulu me lancer dans l’utilisation, pour ce petit travail, d’une base de données, que je ne saurais pas facilement mettre à jour en l’état actuel de mes compétences fort limitées!
Alors qu’envoyer sur les sites adéquats, par ftp, une nouvelle version des 3 fichiers mentionnés ci-dessus est extrêmement facile.

L’un des risques de la méthode que j’utilise est de laisser par erreur un guillemet dans les textes que l’on cite; le php est alors interrompu, et la page ne s’affiche pas. Mon programme Revolution veille notamment à cela.