Commentaires bibliques: exemples

Cette page fait partie du groupe de pages débutant la réflexion sur les commentaires bibliques “Open source”.

On donnera ici quelques exemples, comme contribution à la réflexion, et sans mise en forme (colonnes etc.). En italique on ajoutera éventuellement des indications sur la raison et l’intérêt du commentaire et aussi, techniquement, sur le type de référence à prévoir.

Ces exemples sont par ailleurs repris dans une page web spécifique.

Actes 1,18-19 - La description de la mort de Judas est différente, presque contradictoire avec celle qui figure dans les évangiles: ici, pas de suicide.
Auteur: Ph.L. Date 15.05.07
Ce point semble largement ignoré par les chrétiens.

Actes 1.21-22 - Matthias a-t-il vraiment accompagné Jésus “depuis son baptême par Jean”? Il y avait certes au moins 72 disciples, mais peut-être s’agit-il ici d’une affirmation en quelque sorte “théologique” a posteriori: les apôtres sont les témoins de toute la vie de Jésus, puis de sa mort et de sa résurrection. On notera d’ailleurs qu’au moins un apôtre, Matthieu, a été appelé par Jésus alors que la vie publique avait déjà commencé.
Auteur: Ph.L. Date 15.05.07
Comme dans l’exemple précédent, la référence est à un ensemble de deux versets.

Matthieu 5,1 et Mc 3,13 - Pour ces deux évangélistes Jésus monte sur la montagne: nouveau Moïse, donnant une nouvelle loi. En Luc 6,17 cela se passe dans un “endroit plat” où Jésus vient de “descendre”…
Auteur: Ph.L. Date 15.05.07
Deux évangiles sont cités en référence.

Jean 16,5 - “Aucun d’entre vous ne me pose la question: ‘Où vas-tu?’ ” - Cette question a été explicitement posée par Pierre en 14,5.
Auteur: Ph.L. Date 15.05.07
D’une part un lien est à prévoir ici, dans les deux sens, entre plusieurs passages de la Bible (deux en la circonstance). D’autre part la remarque proposée en commentaire mériterait d’être accompagnée d’un début d’explication: c’est presque une *question*: ‘Pourquoi Jean a-t-il cette contradiction?’. Et un autre commentateur pourrait, de son côté, donner sa réponse. Enfin on notera qu’il a paru utile ici de citer le texte, car il ne s’agit que d’un des éléments du verset 5, que l’on pourrait appeler ‘5b’, mais une telle numérotation serait difficile à uniformiser. Noter enfin, bien que dans ce passage cela ne se pose sans doute pas, que certaines questions ou certains commentaires peuvent être directement liés à *une traduction particulière* - qui emploie un certain mot - , le problème ne se posant éventuellement pas avec d’autres traductions.

Daniel 1,6 - “Parmi eux il y avait des fils de Juda…” - La Nouvelle Traduction Bayard écrit: “Parmi ces fils de Juda se trouvent Daniel…”
Auteur: Ph.L. Date 18.05.07
Le problème vient de ce que la traduction retenue par beaucoup de bibles pose un problème logique, car _tous_ sont fils de Juda! Etonnant que beaucoup de traducteurs n’en tiennent pas compte, ce qui est troublant pour le lecteur. Je me suis gardé de dire que la Bible Bayard avait “raison”, ne maîtrisant pas assez l’hébreu; mais je note qu’elle seule rend le texte cohérent!
Les cas de traductions peu claires sont fréquents dans toutes les Bibles; d’où l’intérêt de pouvoir dire à chaque fois: “Dans telle (autre) Bible, voilà comment ce passage est rendu”.