« … au service de la relation entre Dieu et le monde »

« L’Église est au service de la relation entre Dieu et le monde. Son centre de gravité n’est pas en elle-même mais dans cette relation qui lui est extérieure » , explique le dominicain Jean Druel dans son livre « Les métamorphoses du pélican – les tourments spirituels d’adultes » (Cerf).

« »Elle doit se décentrer d’elle-même, et, plutôt que de chercher à grandir, se mettre le mieux possible au service de cette conversation entre Dieu et le monde. »

Pas mal !
(Je n’ai pas lu le livre, qui est un roman !)

Laisser une réponse