Deux mini-homélies…

Deux phrases entendues aujourd’hui dans l’évangile, qui peuvent chacune conduire à une brève homélie.

Les disciples se demandent qui parmi eux est le plus grand (Lc 9,46-48). Et Jésus répond: « Le plus petit d’entre vous, c’est celui-là qui est le plus grand « .

Cela peut nous amener à bien des surprises, quand nous serons au ciel: combien de gens « ordinaires », dont Dieu nous montrera qu’ils ont été des merveilles d’amour.
Et autour de nous, sur ces bancs de l’église, ce frère, cette soeur: ne les jugeons pas ! Le plus humble, c’est le plus grand (Mt 18,4).

Quelques versets plus loin: « Il ne marche pas avec nous à ta suite! » (Lc 9;49-50). Et Jésus répond: « Qui n’est pas contre vous est pour vous!« 

J’ai pensé à appliquer cela à l’oecuménisme: Il y a des chrétiens qui « ne marchent pas à la suite du Pape » ;-) Ne les empêchez pas!

Ayons un oecuménisme fraternel !

Laisser une réponse