Prier pour ceux que je n’aime pas assez…

Un livre étonnant, « L’explorateur de l’au-delà », que je mentionne dans « Le Fait Jésus » page 85, présente notre progrès dans l’au-delà comme dépendant entièrement de l’amour que nous avons pour les autres; pour tous les autres.

Et je dois reconnaître qu’en ce moment, sur terre, je suis loin du compte. Mon coeur est bien loin d’avoir, qu’il s’agisse de personnes vivantes ou de personnes que j’ai connues, une attitude complète d’amour.

Il s’agit d’une part de prier pour eux avec amour (tourner mes pensées avec amour vers eux et vers Dieu), ce qui déjà change mon coeur. Il s’agit aussi de modifier mes pensées – c’est possible!

En somme, si on suit ce livre, ce n’est pas « en arrivant dans l’au-delà » que nous deviendrons d’un seul coup capables d’aimer. Le purgatoire, c’est peut-être cela: poursuivre dans l’au-delà notre purification.

Mais comment apprendre à aimer? Comment changer? En le demandant régulièrement à Dieu dans notre prière. En notant nos fautes contre l’amour (nos péchés), et en nous confessant.

Purifie mon coeur, Seigneur ! Fais-moi repérer, au long de ma journée, tous mes manques d’amour.
Et fais-moi me jeter dans tes bras, comme la petite Thérèse.

——

Précisons, pour finir, que le livre dont je parle est … un récit fait par un médium. En 1896 ! Gros livre, qu’on aime ou qu’on n’aime pas; que l’on rejette éventuellement parce qu’on « ne croit pas aux mediums »…

Laisser une réponse