Tristesse= péché?? Ou quand la spiritualité devient folle

Peut-être ai-je déjà écrit ailleurs ce qui suit, mais je ne le retrouve pas.

Une nouvelle fois, je viens d’entendre un prêtre de spiritualité ignatienne affirmer que la tristesse est une attitude pécheresse, et qu’il faut en demander pardon.

Je pense pour ma part que les prêtres qui disent des choses pareilles devraient demander pardon à tous les gens qui sont tristes, et tourner leur langue dans leur bouche avant de parler.

Commentant au début de la messe un chant où il était question d’exulter et de danser de joie, et citant le Pape François qui parle de la joie de l’évangile, le prêtre a dit en substance « qu’il y a du péché dans la tristesse ».
Fou, non?
 

Il me semble pourtant que quelqu’un a dit: « Mon âme est triste à en mourir.. ». C’était qui, déjà? (Mt 26,38)

C’est du volontarisme, comme le fameux « Allez, il faut louer! »

Nos sentiments sont ce qu’il sont et il faut les accepter pour les connaître; qu’il faille, avec l’aide de Dieu, prendre ensuite une certaine distance avec eux, sans doute; mais ne pas les nier ni dire que la tristesse est mauvaise.

Oui pour remettre sa tristesse entre les mains de Dieu, et se confier à lui. Mais STOP ! Qu’on ne dise pas que c’est mal de ressentir de la tristesse.

Je sens là un grave danger, tant spirituel, que pour l’équilibre psychologique des gens à qui on dit cela (on n’a plus le droit de ressentir ses sentiments).

Je suis trop dur?

2 commentaires sur “Tristesse= péché?? Ou quand la spiritualité devient folle”

  1. Ph.Lestang dit :

    Un ami m’écrit: « Débile et consternant ! J’en ai entendu un du même acabit soutenir un jour que « sucer son pouce » était une conséquence du péché originel ! Tu as raison de réagir. »

  2. Quelqu’un a dit : « Un saint triste est un triste saint. » (C’est qui déjà ?)
    Bien avant lui, saint Paul écrivait : « Soyez toujours joyeux dans le Seigneur ». Quand il écrivait cela, il était en prison.
    Alors, je pense que vous avez raison à 180 %

Laisser une réponse