Une minute de prière

Ce matin, avant de me lancer dans les activités que j’ai en projet, je prie un peu.
Ce que je vais décrire n’est pas une méthode élaborée, pour personnes avancées dans la prière: c’est une approche toute bête; presque honteuse…

Je m’assieds dans mon fauteuil.
Il y a, sur un meuble en face de moi, un réveil, avec une aiguille des secondes.
Je décide que je vais rester dans le fauteuil environ une minute; par exemple jusqu’à ce que l’aiguille des secondes ait fait un tour… Et rien d’autre.

Je dis certes au Seigneur que je me sais face à lui; et c’est tout. Mon esprit « se repose ». Après une minute, j’ai en général envie de continuer; et donc je reste là – j’allais dire « patiemment » – jusqu’à ce qu’une minute ait tourné.
Et souvent encore une minute…

Mais passons à ce qui avait, ce matin, déclenché ma décision de prier un peu; et c’est peut-être un peu honteux aussi, cela:

J’ai pensé que j’allais rencontrer aujourd’hui diverses personnes, dont certaines dont j’ai tendance à critiquer intérieurement certains aspects… Et j’ai repensé à ce que nous a conseillé un prêtre hier: penser aux autres avec amour.

Voilà donc ce que je m’efforce de faire aussi ce matin, en me préparant à ma journée.

Laisser une réponse