Mgr Marx et l’homosexualité

Mgr Marx vient de dire que « l’homosexualité n’est pas un péché »
https://www.cath.ch/newsf/cardinal-marx-lhomosexualite-nest-pas-un-peche/

Je ne souhaite pas passer trop de temps sur cette question, mais je dois dire que je suis extrêmement choqué de cette déclaration, qui ne va pas dans le sens de relations apaisées au sein de nos églises. Et qui risque surtout de faire perdre des repères essentiels.

Je ne raisonne pas, personnellement, en termes de « péché » ou « pas péché »; c’est trop simpliste. Je raisonne en termes de « montée dans l’amour », et de ce qui est préférable, meilleur, du point de vue de la montée dans l’amour.

Chacun de nous a ses imperfections, ses blocages; ses habitudes qui ne sont pas optimum du point de vue de la montée dans l’amour.

La relation de couple, homme-femme, dans sa complémentarité et son ouverture vers la naissance d’un enfant, fait partie des éléments de la montée dans l’amour.

La sexualité est quelque chose d’important dans la structuration de la personnalité.

Et, je crois qu’on peut le dire, la relation homosexuelle (physique) n’est pas une utilisation « normale » de la sexualité (tant pis pour ceux à qui ce mot normal ne plaira pas).

Donc, qu’on le considère comme un péché ou pas comme un péché, il n’est en tout cas pas indifférent pour la croissance spirituelle d’avoir ou non des relations homosexuelles.

L’intervention du cardinal Marx me paraît mal viser ce qui est sans doute son objectif: quitter les blocages actuels, pour une attitude plus humble, de fraternité.

Mais la vérité sur l’optimum d’amour proposé aux chrétiens doit continuer à être dite.

Un commentaire sur “Mgr Marx et l’homosexualité”

  1. Ph.Lestang dit :

    La proposition du cardinal Marx – faite à l’occasion du rapport sur les abus sexuels dans l’Eglise – « est contraire aux instructions romaines et totalement irresponsable. » (La Porte Latine)

Laisser une réponse